Cancers professionnels : des millions de travailleurs exposés au risque en Europe

Cancers professionnels : des millions de travailleurs exposés au risque en Europe

Paru sur le site www.viva.presse.fr le 9 juillet 2010

Dans une nouvelle étude sur les cancers professionnels et leur reconnaissance, Eurogip s’intéresse surtout à 12 pays européens. Cette étude d’une cinquantaine de pages rappelle les classifications des principaux agents chimiques cancérogènes susceptibles d’être émis et secteurs d’activité concernés, et évalue le nombre de travailleurs exposés à ces risques. Elle s’intéresse enfin à la reconnaissance de ces maladies professionnelles.

Toutes expositions confondues, 8,2 millions de travailleurs allemands étaient exposés déjà en 1992/1993 à des produits cancérogènes, soit 24 % de la population active, près de 5 millions en France et, au total, plus de 32 millions de travailleurs de l’Union européenne (23 % des salariés).

Près d’un quart de siècle plus tard, nombre de ces travailleurs ont pu développer un cancer, maladie qui se déclare souvent des années après l’exposition.
Dans les pays de l’Union européenne, en 2006, le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) estimait ainsi à 2,3 millions le nombre de nouveaux cas de cancers dans les pays de l’Union européenne étudiés et, rappelait que « selon différen­tes études internationales, 4 % à 8,5 % des cancers seraient causés par des facteurs professionnels ».
Des chiffres considérables et qui posent la question de la reconnaissance de ces maladies professionnelles. En 2008 il y a eu 2 200 cas de cancers professionnels reconnus en Allemagne, 1 898 en France, moins de 700 en Italie…

Pour compléter le tableau, Eurogip souligne que selon l’OMS « 200 000 personnes dans le monde meurent chaque année de cancers dus à une exposition sur leur lieu de travail […] un décès par cancer du poumon sur dix est étroitement lié aux risques encourus sur les lieux de travail. Environ 125 millions de travailleurs à travers le monde sont exposés à l’amiante sur leur lieu de travail et au moins 90 000 meurent chaque année de maladies liées à l’amiante. Des dizaines de milliers d’autres meurent de leucémie causée par l’exposition au benzène, un solvant organique très utilisé par les travailleurs, notam­ment dans les industries de la chimie et du diamant ».

P.S. Le rapport :
www.eurogip.fr



Résidence Saint Laurent |
Acorps de Soi |
PM Géronto Logics |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chirurgie esthétique et gre...
| Orthophonie en Algérie
| conseilsnat