Cancer à fond de cales

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/c/c5/Presse-Oc%C3%A9an.png

Article paru dans Presse Océan du 10 mai 2010

« Beaucoup de collègues sont morts à 58 ans. J’en ai 52, j’ai un cancer. Forcément, j’ai un peu peur ». Robert Guérin est docker à Saint-Nazaire. Comme lui, des dizaines de dockers du port sont malades. « En 1992, on était 192 à Nantes. Sur les 140 que j’ai contactés, 88 sont atteints de maladies graves, dont 61 cancers », indique Jean-Luc Chagnolleau, l’ancien « patron » des dockers CGT de Nantes, qui se bat contre un cancer du rein. On retrouve la même proportion de dockers malades à Saint-Nazaire.

Chercher à savoir

« On n’accuse pas, on pose des questions », explique Serge Doussin, ancien secrétaire de la CGT 44, membre de l’association pour la protection de la santé au travail des métiers portuaires, tout juste créée. Son objectif : chercher à savoir s’il existe un lien entre les maladies dont souffrent les portuaires (dockers, grutiers, manutentionnaires) et leur environnement de travail. Céréales ou bois exotiques imprégnés de fongicides, engrais, ciment, gaz d’échappement : tous manipulent et respirent beaucoup de produits dangereux. « On peut penser que cela finit par avoir un effet sur notre état de santé », estime Jean-Luc Chagnolleau. Pour en avoir le coeur net, l’association a demandé au CHU, au centre Gauducheau, à la médecine du travail et à divers spécialistes de travailler avec elle en vue d’une conférence, en mars 2011.

« L’idée, c’est d’apporter une caution scientifique à notre enquête », explique Serge Doussin.

 

Xavier Boussion



Laisser un commentaire

Résidence Saint Laurent |
Acorps de Soi |
PM Géronto Logics |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chirurgie esthétique et gre...
| Orthophonie en Algérie
| conseilsnat